Facebook décide de lancer un nouvel outil pour la prévention santé

Facebook lance un outil de prevention santé

Facebook ne cessera de nous étonner,la plateforme décide de lancer une application. Celle-ci permettra aux utilisateurs de faire des tests de prévention santé en fonction de leur âge. Grâce à la collaboration des organisations américaines de santé et le groupe Facebook, ce projet a été mit en place. Disponible aussi sur mobile, l’application aiderait à sensibiliser les usagers afin de les orienter vers des tests de santé (test de mammographie ou encore test de cholestérol par exemple).

Une action efficace ?

Cette application permettra de ne plus oublier un rappel de santé. Ainsi qu’à certaines ressources sanitaires vues la négligence dont font objet les utilisateurs aujourd’hui. Facebook rassure ses utilisateurs sur l’utilisation des données, ainsi qu’une stricte discrétion concernant les données de santé des utilisateurs. Les données utilisées sont très limitées. Seuls l’âge et le sexe de l’individu peuvent être utilisés et directement transmis aux organisations de santé partenaires. Ou encore des compagnies d’assurances également (celle-ci pouvant servir en cas d’éligibilité). L’équipe de communication du groupe a assuré que les données des utilisateurs étaient sécurisées.

Comment ça fonctionne ?

Chaque utilisateur pourra opter pour le test de prévention de son choix. Ils auront à leur disposition des outils leur permettant de rechercher des tests de prévention, ou encore de créer des rappels sur les potentiels tests de prévention mis en place en fonction des deux critères : l’âge et le sexe. Il est également possible de partager l’outil avec des membres de la famille ou encore des amis, les résultats aux différents tests sont confidentiels.

Les notifications automatiques sont activées pour avertir en temps voulu les rappels de vaccins par exemple. Si les utilisateurs de cet outil décident d’activer la localisation ils recevront directement des adresses des centres de santé reconnues (agrégés) aux alentours.

Il y a quelques mois encore, la firme voulait encourager la collecte de dons de sang sur le territoire américain. Le but était donc de mettre les potentiels donneurs en relation directe avec les centres de prélèvement. Les personnes inscrites reçoivent une notification mentionnant certains détails de la demande. En fonction de leur urgence, les centres de prélèvements, envoient une notification. Cette opération avait déjà été lancée en Inde et au Brésil, et selon les sondages, sur 35 millions de personnes inscrites, 20 % ont pu être sensibilisées par les notifications reçus de Facebook. La transmission des informations sur les lieux ou centres à proximité à faciliter la démarche.

Facebook privilégie la santé de ces internautes

Facebook à son tour s’intéresse désormais à la santé préventive. Des dizaines de personnes aux Etats-Unis ne font pas les soins préventifs recommandés. En effet, d’après un sondage du Centre de contrôle et de prévention des maladies aux Usa. Ce qui a encouragé le groupe,c’est la négativité des résultats des sondages. En effet pour obtenir une couverture médicale, c’est excessivement cher aux Etats- Unis. C’est pour cette raison que le groupe met en place cette application. Elle permettra à ces personnes d’avoir accès à des centres médicaux agrégés près de chez eux. Par la suite ces centres pourront apporter des soins pour tous. Alors que pensez-vous de l’initiative de la firme Facebook ?