• Digital trends Morocco 2016 : que faut-il prévoir?

    Le 17 et 18 décembre derniers, a eu lieu à Casablanca, la deuxième édition du sommet africain des tendances digitales. Événement organisé par le groupement des annonceurs du Maroc (GAM) et qui a réuni plus de 650 participants et plus de 30 experts dans le domaine afin d’échanger  toutes les informations, les études de cas et les bonnes pratiques possibles.

    Parmi les moments forts du sommet, la communication des résultats de l’enquête menée par l’agence Kurt Salmon, et dont le but est de valider les performances ciblées pour l’année 2015. Selon les résultats de cette enquête, les objectifs établis pour l'année 2015 ont été atteints. Rappelons que ces dernièrs ont visé à augmenter le budget alloué à la communication digitale, à offrir plus de place au contenu vidéo dans la stratégie digitale des annonceurs et à mieux cibler le contenu vers les jeunes, ainsi qu’augmenter le contenu rédigé en arabe puisqu’elle constitue la deuxième langue utilisée par les internautes. 

    Deuxième moment crucial du sommet, est l’importance apporté à l’orientation de la stratégie digitale au Maroc pour l’année 2016. D’après le résultat de l’enquête toujours, plus de 84% des entreprises au Maroc comptent augmenter leur budget alloué au digital et recruter des profils bien spécifiques pour mieux en tirer profit. Le besoin en profils digital se manifeste plus dans le secteur de télécom, média et l’audiovisuel ainsi que les banques et assurance. Il est à noter aussi que les PME constituant plus de 54% des potentiel recruteurs.

    Par ailleurs, le sommet a mis aussi le point sur l’importance du mobile, puisque l’enquête a révélé que plus de 80% des connexions facebook se font via mobile alors que seulement 54% des entreprises ont une version mobile de leurs sites, et seulement 33% ont une application mobile bien complète.

    Le sommet a permis par ailleurs de mettre en avant l’importance que portent les entreprises pour les stratégies digitales bien élaborées et ficelées pour mieux évaluer leur performance digitale, puisque 82% des entreprises utilisent des outils de suivi de performance et dont 52% ont même des tableaux de bord pour l’activité digitale.

          

     

    Share this post